Monnaie locale et citoyenne

Lire le dossier des monnaies alternative dans Alternatives économiques de mai 2016
http://alternatives-economiques.fr/rendez-nous-la-monnaie_fr_art_1438_76050.html
Compte rendu de la  réunion du 6/04
Monnaie libre
Finalement diffusion de la première vidéo sur le Sou : https://youtu.be/f9jJ6vwJWOw
Ensuite vidéo expliquant sous forme de jeu (Geconomicus) notre monnaie actuelle (la monnaie
dette) et la monnaie libre : https://www.youtube.com/watch?v=R4SIO2VuC2A
Et de fil en aiguille la discussion s’est poursuivie autour de cette notion de monnaie libre.
C’est une piste très prometteuse, mais novatrice, ce qui va demander d’avantage d’effort
d’appropriation, notamment de pratique par le jeu, et d’explication ensuite.
A comparer avec les monnaies locales classiques.
Autres alternatives existantes
Suisse : WIR
Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_WIR
 La Banque WIR (coopérative à but non lucratif)
o 60000 PME, 1 PME sur 5 utilise le WIR
o Prêt en WIR, remboursement du prêt avec les WIR reçus
Article intéressant sur la création du WIR et sur la monnaie : https://regulation.revues.org/11463
WIR:
 Créé en 1934
 900 participants en 1945, 717 000 CHF de transactions
 renoncé au principe de monnaie fondante en 1948
 12 000 en 1958, 53 millions CHF
 18 000 en 1970, 180 millions CHF
 60 000 en 2013, 1,43 milliard CHF
 En 1998, s’est transformé en banque
 il est possible de convertir des francs suisses en WIR, la réciproque n’est pas vraie depuis
1973.
 hausse du chiffre d’affaires de 5 % liée à l’« effet fidélisation au sein du club »
 En moyenne, les 50 000 PME qui échangent en WIR s’en servent à hauteur de 5 à 7 % de leur
chiffre d’affaires (Banque WIR, 2015)
 la demande de WIR tend à progresser en période de crise et à régresser lors des phases de
croissance économique
Bruxelles : le RES : une monnaie pour les PME
Cf. http://www.res.be/fr/index.asp?pid=watisres
5000 commerçants et PME. 100.000 particuliers avec une carte RES.
1 RES = 1 €
Propose les clients qui paient en RES pour rembourser le prêt.
Pour les commerçants/PME :
 Crédit de caisse de 2000 € RES sans intérêt
 Prêts en RES sans intérêt, remboursable en RES
Sardaigne : Sardex
94 M€ d’échange
Entre les entreprises (inspiration du WIR)
7ème rencontre des monnaies libres à Laval du 2 au 5 juin
Cf. http://www.ucoin.fr/rml/
‐ Jeudi 2 et vendredi 3 juin :
o Conférences techniques (pour les informaticiens) : crypto‐monnaie, réseau P2P
ucoin, logiciels serveurs et clients de monnaie libre, etc.
o Stage « vers l’abondance » : Comprendre et expérimenter les mécanismes qui nous
permettent de passer de l’iilusion de rareté à une conscience d’abondance
‐ Samedi 4 juin : Expérimenter les monnaies libres (et non libres) avec le jeu Geconomicus
‐ Dimanche 5 juin : Vulgarisation et présentations diverses autour de la notion de monnaie
libre.
C’est une bonne occasion :
‐ De tester le jeu Geconomicus
‐ De rencontrer les promoteurs de la monnaie libre et notamment de comprendre comment ils
arrivent à faire adhérer des commerçants et des particuliers à la notion de monnaie libre
‐ De s’informer sur les aspects techniques
Philippe Souchet pense y aller les 4 et 5 juin.
Franck Buland pense y aller les 2 et 3 juin pour les conférences techniques, et les 4 et 5 juin.
D’autres personnes sont‐elles intéressées pour venir ?
Comment poursuivre sur le sujet ?
Nous envisagions initialement pour la prochaine réunion d’animer le jeu Geconomicus pour pratiquer
la monnaie‐dette et la monnaie libre, afin que cela soit moins théorique. Cependant, nous préférons
d’abord aller l’expérimenter à Laval.
Nous proposons d’organiser une réunion vers mi‐juin pour faire un retour de nos découvertes à
Laval. On fera un Framadate (équivalent à Doodle) pour choisir la date de cette réunion.
Ensuite, à voir, mais on pourrait faire les jeux un samedi après‐midi au mois de septembre.

 

 Un reportage à visionner en replay sur ARTE

http://info.arte.tv/fr/monnaies-locales-solution-globale

Prochaine réunion le 6 avril 2016 à la maison de quartier de Trévoux, 178 chemin d’Arras, 19h30
Compte rendu de la 2ème réunion  en date du 10 mars

CR R union Tr voux 2016 03 10

Le jeudi 11 février 16, nous nous sommes réunis pour la 1ère fois sur le sujet des monnaies locales. Voir le compte rendu ci-dessous :

CR Réunion Trévoux 2016_02_11

Les monnaies locales en Rhône-Alpes

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/le-boom-des-monnaies-locales-889183.html

Créer une monnaie locale

Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s’agissait certainement d’une monnaie locale, c’est-à-dire d’une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles.

Qu’est-ce qu’une monnaie locale ?

Face à la désertification des petits commerces, à la délocalisation, au chômage, ou encore à la perte de liens sociaux, la monnaie peut-être un moyen de se réapproprier l’économie et de la rendre plus humaine. En effet, la monnaie locale permet de construire et de préserver l’intégrité d’un territoire et de s’ouvrir aux autres en échangeant ses richesses sans se mettre en danger. Le but n’est pas de concurrencer la monnaie nationale mais de créer une monnaie complémentaire qui puisse pallier les déficiences du système monétaire actuel devenu incontrôlable, en ces temps de crises économiques.

Ainsi, une fois la monnaie mise en place, les particuliers peuvent acheter des bons d’achat en monnaie locale (1€ = 1 unité de monnaie locale). Ces bons sont acceptés par les professionnels adhérents. Les euros convertis en monnaie locale constituent un fonds de garantie placé dans une banque éthique pour soutenir des projets s’inscrivant dans l’esprit de la charte. Ainsi, l’économie locale est dynamisée, les liens sociaux retissés et l’évolution de conscience favorisée.

Créer une monnaie locale dans votre ville ou village permet de :

  • Dynamiser les échanges locaux et l’économie locale car la validité de la monnaie est limitée à un territoire, au service de la force économique locale (petits commerces de proximité, producteurs locaux, etc.).
  • Nous savons bien que, si les monnaies complémentaires représentent une chance locale, elles sont aussi une voie de sécurisation de l’économie mondiale, ne serait que par l’effet d’amortissement progressif des variations. Bernard Lietaer, à cet égard nous dit que « la résilience d’un système- quel qu’il soit- est d’autant plus grande  que ce système est pluriel et à forte inter connectivité »
  • Maintenir les emplois dans le territoire et d’en créer de nouveaux car en encourageant la consommation locale vous relancez l’économie locale, et par conséquent, évitez la délocalisation et augmentez la capacité aux commerçants et producteurs d’embaucher.
  • Favoriser les échanges entre citoyens car la monnaie est un symbole identitaire fort. Ainsi, le fait de se retrouver autour d’un système d’échange commun crée de la cohésion et favorise les liens sociaux.
  • Réduire l’impact écologique car la création d’une monnaie encourage les producteurs locaux, et par conséquent les circuits courts. Ainsi, vous réduisez les transports des produits et minimisez les changements climatiques.